Tomber de Charybde en Scylla :

Cette expression signifie : aller de mal en pis. Charybde et Scylla sont deux monstres marins de la mythologie grecque. Ils se trouvent  de part et d'autre du détroit de Messine. Ce détroit sépare la péninsule italienne de la Sicile.

Italie


Charybde était la fille de Poséidon et de Gaïa. Elle était perpétuellement affamée. Lorsqu'elle dévora le bétail d'Héraclès, Zeus la punit en l'envoyant au fond d'un détroit. Elle se mit à avaler la mer et les bateaux trois fois par jour.
Scylla était une nymphe dont Glaucos était amoureux. Ce dernier alla demander à la magicienne Circé un philtre d'amour. Celle-ci, étant amoureuse de Glaucos et jalouse de Scylla, profita de l'occasion pour changer la nymphe en un monstre terrifiant.
Un marin qui parvenait à échapper à l'un des monstres risquait fort de tomber dans la gueule de l'autre.
Deux dangers menaçaient les marins : un tourbillon et un récif. Charybde et Scylla symbolisent respectivement les marées et les récifs du détroit. Charybde symbolise le « tout ou rien », la mort pour tous ou la vie pour tous, selon un jeu de probabilité. Et Scylla est un monstre à six têtes possédant une triple rangée de dents et douze pieds. Les têtes de chiens de la ceinture de ce monstre immortel, aboieront en permanence. Scylla vivra dans une grotte, en face de Charybde. Scylla incarne la mort certaine pour une partie de l'équipage, mais la vie pour les autres. Il s'agit d'un choix entre le sacrifice calculé ou l'avenir aléatoire de la vie de tous.

Au Louvre, on peut voir cette vasque :

Louvere

Le monstre Scylla à l'avant

Dans l'Odyssée, Ulysse après avoir résisté au chant des sirènes (en s'attachant au mat de son bâteau), passera par le détroit de Messine.

Mosa_que_de_Dougga__vers_260_apr_s_J

Mosaïque de Dougga (± 260 après J.C;)