Martin Guyaux sculpteur de montigny-le-Tilleul fait l'actualité. Sa sculpture est "bloquée" dans une fonderie chinoise. L’oeuvre de quelques cinq mètres de haut sur 1,40 m², d’une valeur de 100.000 € ne sera pas visible au pavillon belge de l'exposition de Shangai.

shangai

Je n'ai jamais particulièrement aimé deux statues de cet artiste visibles à Charleroi.

Martin_Guyaux_colonnes  Martin_Guyaux___colonnes__2____Charleroi

Colonnes (Charleroi : ministère des finances)


Martin_Guyaux_mains

Passation (Charleroi : rond-point du Palais des Beaux-Arts)

Cette oeuvre de 30 tonnes et de 10 mètres de haut est intitulée "Passation". La passation serait celle des différentes disciplines artistiques entre elles. Les mains sont celles du plasticien vers le monde musical et vers le monde de l'écriture. Elles ont été fondues à Vérone. Elle fut installée en 2006 et aurait du être mise en valeur par un éclairage approprié mais....

Je préfère sa sculpture à Bruxelles à la station de métro Botanique dénommée "Odyssée"

guyaux_1   Guyaux_Portes

   
Martin GUYAUX : "L’Odyssée est un grand voyage solaire qui suscitera l’émotion et la part de rêve. Les perceptions visuelle et tactile seront les seules conditions requises pour ce voyage. Pour moi, c’est le magma solaire qui traverse la nuit des temps et qui va franchir ces deux grandes portes d’un autre univers.
Personnellement, j’ai toujours un concept de travail, de sculpture à l’horizontale, mais son destin est vertical.
Ce n’est pas un problème pour moi. Je connais mon travail de surface par une forte intuition. Je crée directement le volume. Je n’ai pas de parcours préparatoire. Il n’y a pas de travail intermédiaire à cette création. Le sol va participer. Pour moi, il faut bannir le socle d’une sculpture. C’est un volume qui vient perturber l’élément principal qui est la sculpture. Cette sculpture est toujours en train de pousser. Elle commence où ? Elle finit où ? Il y a toujours des questions.
J’ai un lieu, je l’ai reçu fortement car j’ai pu choisir cette station, fréquentée par un public nombreux qui, je l’espère, aura sa part de rêve..."

A Chatelet, on peut voir dans la rue du Collège l'Athénée royal René Magritte où le peintre suivit des cours. On peut y admirer un bas-relief de Martin Guyaux représentant la tête de Magritte.

Martin_Guyaux_Ch_telet

Guyaux   guyaux_2
Martin Guyaux par Martin Guyaux