Lorsque l'on voit l'évolution du chiffre d'affaire  du groupe français JCDecaux (1544 millions d'euros en 2003 à 2169 millions d'euros en 2008), on peut craindre que dans un désir d'efficacité, disparaissent les anciennes colonnes Morris.
JCDecaux est le spécialiste de la publicité urbaine sur divers supports dont le plus connu est l'Abribus.

Abribus_           IMG_9346 

IMG_9340_2  IMG_9343_2


Je regretterai ces Colonnes Morris que Bertrand Delanoë veut faire disparaître de Paris. Elles doivent leur nom à l'imprimeur Gabriel Morris qui en a obtenu la concession à des fins publicitaires en 1868. Dès 1842, le préfet de la Seine Rambuteau fait ériger de telles colonnes à Paris pour servir de support à l'affichage municipal.
Elles devraient rester un témoignage du passé au même titre que les fontaines Wallace et les entrées de métro d'Hector Guimard.

Fontaine_Wallace    M_tro