Ma visite à la clairière de l'armistice (dite aussi clairière de Rethondes) à Compiègne m'a fait découvrir plusieurs faits que j'ignorais :

1. le drapeau allemand
Pendant cette guerre, le drapeau allemand n'était pas aux couleurs : noir, rouge et or.  Après la guerre austro-prussienne (1866), la Confédération de l'Allemagne du Nord (essentiellement Prussienne) adopte un drapeau tricolore noir-blanc-rouge. Il sera le drapeau de l'Empire allemand en 1871 et restera en usage jusqu'en 1918.

Empire_Allemand


2. les deux trains
La futaie de La forêt de Compiègne avait été choisie car elle abritait deux petites voies ferrées parallèles qui étaient utilisées pour le tir de longue portée.
Les deux trains (celui du maréchal Foch et un aménagé pour la délégation allemande) sont donc restés côte à côte pendant 3 jours.
Durant ces trois jours, les Allemands n'ont que peu d'occasions de négocier et ce d'autant plus que le 9 novembre, le Prince de Bade conseille au Kaiser l'abdication. Celui-ci s'exile en Hollande.
Le 11 novembre, entre 5 h 12 et 5 h 20 du matin, l'armistice est signé. L'application sur le front est fixée à 11 h du matin pour une durée de 36 jours. Le traité de Versailles sera signé le 28 juin 1919.

Foch  IMG_8639

Les deux emplacements des trains à 60 mètres de distance sur les 2 voies parallèles

3. les tribulations du wagon

Le wagon restaurant 2419D entre en service en 1914 mais est réquisitionné en 1918, transformé en voiture-salon-bureau. Ce wagon sera incorporé au train qui arrivera le 7 novembre 1918 dans la clairière.

Wagon

La réquisition sera levée en septembre 1919. La Compagnie des Wagons-Lits le retransforme en wagon restaurant. La voiture reprend du service. Le gouvernement dirigé par Georges Clemenceau demande à la CIWLT de lui céder pour l'exposer au musée de l'Armée aux Invalides à Paris. La CIWLT en fait don à l'État le 1er octobre 1919.
Elle effectue un seul voyage à Verdun, le 8 décembre 1920 pour la visite du président de la République, Alexandre Millerand. Elle sera exposée dans la cour d'honneur des Invalides du 27 avril 1921 au 8 avril 1927.
Grace au mécénat d'un Américain (Arthur-Henry Fleming), le wagon est restauré et convoyé jusqu'à la clairière de Rethondes où un bâtiment pour l'abriter a été construit. L'ensemble est inauguré le 11 novembre 1927 en présence du maréchal Foch et de tous les officiers alliés présents lors de la signature de l'Armistice.

4. la capitulation de 1940

La voiture est donc à Rethondes lorsque la France capitule le 22 juin 1940. Hitler a tenu à ce que la signature de la capitulation se fasse dans le même wagon qu'en 1918.

Hitler_regarde_Foch  IMG_8641

Hitler regarde la statue de Foch avant la signature de l'acte.

Le wagon sera transféré à Berlin pour y être exposé et sera détruit sur ordre de Hitler en avril 1945.